Le FMC annule l’édition prévue en octobre 2020

Par Le FMC

En respect des consignes du gouvernement du Québec pour contrer la pandémie de COVID-19, le Festival des musiques de création a décidé d’annuler un grand pan de son édition 2020 qui était prévue du 8 au 11 octobre.

Conscient de la situation qui prévaut et pour contribuer de la meilleure façon possible à la santé publique, le conseil d’administration a choisi, tel qu’indiqué, de minimiser les déplacements interrégionaux, évitant ainsi aux artistes en provenance de Montréal et Toronto d’être présents la semaine prochaine à Jonquière devant public. C’est une question de responsabilité sociale et de respect des recommandations publiques qui incitent le FMC à revoir son plan en cours.

Après le report de l’édition 2020 prévu initialement au printemps dernier et le délestage du volet international du mois de mai, le FMC avait choisi de présenter un volet strictement national pour cet automne qui, au final, se retrouve au cœur d’une deuxième vague de la COVID-19.

De cette édition qui n’aura pu trouver son aboutissement, le FMC tient tout de même à présenter, comme un signe de sa résilience et de sa persévérance, trois événements locaux :

  • L’exposition des photographies, de l’artiste Pascal Picard, ayant servi au montage de l’Affiche, du 1er au 31 octobre, au Côté-Cour;
  • L’installation sonore de Chantale Dumas qui cartographiera le son de Jonquière, du 4 au 10 octobre, toujours au Côté-Cour;
  • Et enfin, la mouture toute spéciale du Cabaret des gueux produit par le Théâtre CRI, spécialement adapté pour le FMC, avec les artistes locaux à partir de sa dernière création, sera présentée le 11 octobre 2020 à 17h à la salle Pierrette-Gaudreault.

Pour la suite, nous sommes convaincus du rôle essentiel de la culture et des arts vivants et nouveaux dans nos vies, principalement dans cette région qui, au cœur du Québec, offre un calendrier artistique incomparable et digne des grandes villes du monde. Si l’année 2020 est devenue charnière à cause de circonstances que nous n’aurions pu prévoir, les prochaines seront l’occasion de confirmer le rôle d’acteur singulier du Festival des musiques de création au sein de ce milieu culturel avec qui nous partageons les plus grandes ambitions auprès d’un public à nouveau prêt pour les grandes aventures.  

Jocelyn Robert
Président du conseil d’administration